Par le partage du savoir, nous créons un avenir pour tous

La classe de FLE - Motiver à travers un scénario actionnel

mardi 2 décembre 2014 par Antoneta BUSTIUC
Enregistrer au format PDF

Collège Technique de Postes et
Télécommunications « Gheorghe AIRINEI »

Résumé : Dans un premier temps, la présence de l’enfant en classe parait ne pas poser de problèmes majeurs. En effet, faisant d’une part appel à la curiosité et à la mémoire de l’enfant et usant de son autorité totale, le professeur peut en obtenir des réponses plutôt bonnes et enregistrer ses progrès. Mais, invariablement, on constate qu’à un moment donné, l’enfant « ne veut plus apprendre ». Son refus est parfois un révélateur tardif d’une erreur pédagogique : on a trop misé sur sa capacité de répondre à des stimuli, indépendamment de sa volonté. Si on revient sur le fil des actions, on pourrait identifier parmi les premières erreurs le refus de jouer sur la polysémie du concept d’utilité en contexte scolaire, le fait de privilégier le seul plaisir dans les activités de divertissement et celui de ne pas se soucier de la façon dont l’enfant se représente lui-même au milieu des autres. En tenant compte de cette réalité, on se pose la question suivante : comment rendre utile l’apprentissage du FLE ? Élément central de la recherche-action, le scénario actionnel offre une possible réponse à cette question. De toute façon c’est une réponse qui stimule la créativité et l’empathie, sans exclure d’autres réponses intelligentes.

Rezumat : Până la un punct, prezenţa copilului în clasă nu pare să ridice probleme majore căci, profitând de curiozitatea acestuia, de memoria sa, pe de o parte, iar pe de alta parte, exersând o autoritate absolută, profesorul poate primi din partea elevului răspunsuri mai degrabă bune iar acesta din urmă poate înregistra progrese.
Dar, invariabil, la un moment dat constatăm că elevul « nu mai vrea să-nveţe ». Refuzul său este uneori un semnal tardiv care scoate în relief o greşeală pedagogică : am mizat prea mult pe capacitatea sa de a răspunde la stimuli exteriori. Dacă derulăm filmul vom putea identifica printre primele greşeli refuzul de a exploata polisemia conceptului de utilitate in context şcolar, arondarea plăcerii exclusiv la zonele extraşcolare şi ignorarea modului în care elevul se percepe pe sine în mijlocul grupului.
Ţinând cont de această realitate, ne punem următoarea întrebare : cum să evidenţiem utilitatea limbii franceze în ochii copilului ? Element central al cercetării-acţiune, scenariul acţional oferă un posibil răspuns la acestă întrebare, în orice caz, un răspuns care stimulează creativitatea şi empatia fără să excludă alte răspunsuri inteligente.

 1. Contexte de la recherche

Enseignement public. Apprenants de 4 à 18 ans, de niveau A, au début démotivés, provenant majoritairement d’un milieu social défavorisé.

 2. Equipe

  • Liana Mkrtchyan, Institut National de l’Éducation, Lycée Photon – Gumri, Arménie
  • Antoneta Bustiuc, Collège Technique des Postes et Télécommunications – Bucarest, Roumanie

 3. Problématique et retombées attendues

Dans un premier temps, la présence de l’enfant en classe parait ne pas poser de problèmes majeurs. En effet, faisant d’une part appel à la curiosité et à la mémoire de l’enfant et usant de son autorité totale, le professeur peut en obtenir des réponses plutôt bonnes et enregistrer ses progrès.
Mais, invariablement, on constate qu’à un moment donné l’enfant « ne veut plus apprendre ». Son refus est parfois un révélateur tardif d’une erreur pédagogique : on a trop misé sur sa capacité de répondre à des stimuli, indépendamment de sa volonté. Si on revient sur le fil des actions on pourrait identifier parmi les premières erreurs le refus de jouer sur la polysémie du concept d’utilité en contexte scolaire, le fait de privilégier le seul plaisir dans les activités de divertissement et celui de ne pas se soucier de la façon dont l’enfant se représente lui-même au milieu des autres.
En tenant compte de cette réalité on se demande comment rendre utile l’apprentissage du FLE ?

  4. Hypothèse(s) explicatives

Les apprenants sont démotivés parce qu’ils ont du mal à trouver du sens et du plaisir dans l’apprentissage.

 5. Hypothèse(s) d’action (en cas de recherche-action)

Une démarche actionnelle et cohérente (tâche bien définies, multiniveaux, dont l’utilité est évidente pour les apprenants) augmentera la motivation des apprenants.

 6. Déroulement envisagé de la recherche ou de la recherche-action

Étude des programmes nationaux et du CECRL pour identifier les objectifs à atteindre
Table ronde avec les apprenants de chaque niveau pour voir quels sont leurs attentes à eux
Conception des scénarios actionnels, création d’une batterie de matériaux pour couvrir un certain nombre de séances (p.ex. un semestre)
Expérimentation sur un public cible
Évaluation (critères, fiches d’(auto)évaluation, documents permettant l’observation de l’évolution – p.ex. carnet de bord)
Enregistrement et analyse des performances
Entretien final
Évaluation initiale

Évaluation finale (effets sur la performance et la motivation des apprenants ; évaluation de l’action elle-même)

 7. Etape initiale :

Constat du problème ; structuration des idées à illustrer, suite à une expérience et à des expérimentations effectuées durant plusieurs années.

Etape actuelle : recherche finalisée

 8. Principaux enseignements

En cours de recherche :
un élève = une personnalité (valeurs, attitudes, comportements dont on doit tenir compte).
une information = un élément qui fait évoluer cette personnalité qu’est l’élève, à condition que celui-ci l’accepte et l’adopte.
un professeur = un professionnel de la formation ou de l’information, capable de chercher les informations pertinentes pour ses élèves et les moyens les plus intelligents pour les faires assimiler.

À la fin, pour récapituler les acquis de la recherche :
Un scenario actionnel a l’avantage d’offrir à chaque étape un retour d’information rapide et progressif sur la capacité qu’a chaque apprenant d’accomplir des tâches.

La grammaire n’est plus un appendice dont on ne voit pas l’utilité mais un élément intrinsèque d’une activité concrète de communication.

Un travail préparatoire intelligent du professeur aboutit à un travail intelligent pendant la classe de la part des élèves. On leur offre la possibilité de prendre des initiatives, de mobiliser des ressources et d’aboutir à un résultat qui prouve qu’il y a du progrès même si celui-ci n’est pas toujours le même pour tout le monde

 9. Points en débat

  • Le matériel conçu pour l’expérimentation doit être conforme aux programmes et au CECRL pour qu’il puisse être utilisé partout avec des apprenants de niveau A1-A2.
  • Pour rendre évidents les résultats, il faut travailler différemment avec deux groupes / classes ayant des niveaux de connaissances et des compétences comparables. Prolongement : conception du matériel qui couvre le niveau A d’après le modèle expérimenté Limites : de temps : novembre-décembre 2013 (interruption de l’activité didactique pour une période de deux ans). matérielles : absence des systèmes performants d’enregistrement sonore pour les documents de compréhension orale.

 Documents joints :

Annexe : Scénario actionnel


titre documents joints

2 décembre 2014
info document : PDF
382.7 ko

12 votes